vendredi 28 décembre 2012

Qui est Marc?


Marc est mon père, mais qui est il? Une petit liste est à mon humble avis nécessaire.

Marc :
- A appris la maçonnerie tout seul avec un livre.
- Sait faire une lotte à l'armoricaine et la flambée au cognac.
- est fan des vieilles pub krispkrols.
- ne sait pas danser.
- estime qu'un homme, un vrai, sait bien se raser et a une belle montre.
- est l'homme qui nage toujours plus loin que la bouée.
- est un champion de course à pied, j'écris EST pas était, car quand on est un champion un jour, on le reste toute sa vie.
- rêve d'aller dans le désert avec des touaregs.
- m'offrait un petit malin par semaine quand j'étais petite fille.
- a le millefeuille glacé pour gâteau favori.
- a construit une maison de ses mains des fondations à la pose de la dernière ampoule.
- a survécu à une lame de fond, un coup de couteau, une guerre, une attaque à main armée et une chute de 15 mètres.
- écoute en quasi permance des disques de Joan Baez dans sa voiture
- s'est tatoué lui même à 17 ans les initiales de ma mère 
- est marié à ma mère depuis le 6 septembre 1975
- est un grand défenseur de l'armagnac
- m'a appris que je pouvais être la meilleure des filles et le meilleur des fils, oui les deux à la fois. Et aussi que les activités ne sont pas sexuées, d'ailleurs il sait très bien faire du crochet.
- est de gauche, mais ne se reconnaît dans aucun parti, à part celui des gens qui tous les jours en chient, mais continuent.
- préfère les macarons natures.
- achète du miel partout où il va.
- a pour vin préféré le bergerac 1989. 
- n'a que le certificat d'études.
- est fan de Clint Eastwood, vraiment très fan, mais leur point de vu différe quand aux armes à feu, l'un est contre l'autre pour, je vous laisse deviner... 
-voudrait bien aller au Canada, car il en rêve depuis des années, mais ne sait pas par quel bout s'y pendre tellement c'est grand.
- aime la vitesse et les motos.
- a su m'apprendre que dans l'effort ce n'est pas la douleur qui est la limite, mais le renoncement.
- porte presque tout le temps un bonnet marin.
- porte le lion emblème de son saint protecteur autour du cou.
- a la ballade des pendus de François Villon comme mantra.
- n'y connaît rien au foot, mais aime bien quand la France gagne, et préfère quand ce sont des filles qui y jouent.
- préfère Sean Connery pour incarner James Bond.
- a été caissier de banque, militaire, barman, facteur et "banquier postal".
- chante très faux. 
- ne jure que par son barbecue Weber

Voilà vous connaissez mieux Marc, si vous avez lu cet article, ce n'est plus l'homme au cancer dont la fille fait un blog et vous savez un peu plus pourquoi je parle autant de lui.

12 commentaires:

  1. " Juste quelqu'un de bien " comme le chante si bien Enzo Enzo ....
    Ciao !
    Stéphane

    RépondreSupprimer
  2. Tu oublies de dire qu'il a une fille qui parle tellement bien de lui qu'on a l'impression de le connaître... Gros bisous!

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Wahou, a survécu à une guerre et une attaque à main armée? Quel héros ce Marc! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La guerre était africaine et l'attaque à main armée dans "sa" banque bretonne

      Supprimer
  5. "Marc" est encore avec nous
    Alors Papa O...., je pense fort à toi et ta famille.

    F......C

    RépondreSupprimer
  6. Quelle émotion à la lecture de cette liste...
    J'y sens beaucoup d'amour et qu'est ce que ça doit etre beau d'etre aimé comme ça!
    Et puis ça donne envie de faire sa propre liste aussi en ce début d'année pour voir un peu qui l'on est

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca parait bête de dire ça, mais j'ai la chance d'être dans une famille où l'on s'aime beaucoup.

      Pour la liste en fait, c'est un exercice toujours intéressant à faire.

      Supprimer
  7. J'ai ma réponse à ma question posée à un article plus haut. Que ta description de Marc ton père est magnifique, j'aurais aimé en faire autant sur mes parents ! Quand mon père était aux soins intensifs l'année dernière et que les médecins ne savaient pas nous dire s'il allait s'en sortir ou non, je voyais ma mère toute triste et paniquée. On réagit tous différemment par rapport à la maladie de nos proches, mais pour moi, je refuse de considérer une personne perdue tant qu'elle n'est pas morte. Alors, oui, ton papa est tellement mieux que cette sale maladie et mérite qu'on le connaisse comme il est. Un homme bon, droit et juste qui a la chance d'avoir une fille aussi belle que toi. Je vous embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ton papa va mieux depuis. La réaction de chacun face à la maladie est différente. Je refuse aussi de considérer comme déjà parti et ne veux pas réduire 56 ans immenses à quelques mois de maladie.

      J'ai toujours pensé que j'avais une chance folle d'avoir ce père là. Oui, oui même à l'époque où il a décidé de se laver avec mon gel douche à la framboise, ou fait dijoncter tout mon immeuble la veille d'un de mes partiels, en voulant couper le courant chez mes voisins qui avaient la sono à fond à trois heures du matin. Ce jour là, il est vite remonté se mettre au lit en me disant, "l'électricité, c'est vraiment pas mon fort...". A cet époque (celle de grande mode Jack Bauer à la TV), la grande blague à la maison était de faire les aventures de Marc Bauer. Marc Bauer désamorce une bombe... ou pas. Marc Bauer s'arrête manger un steack frites. Marc Bauer fait la queue au toilettes publiques ;-)

      Supprimer
    2. Quand je me relis, je réalise combien de fautes je fais en tappant. Un autre axe d'effort pour 2013...

      Supprimer